Sport, Culture, Jeux Olympiques

Olivia Ruiz et Gérard Bertrand parmi les relayeurs de la flamme olympique

RELAYEURS PLAMME OLYMPIQUE DANS L'AUDE
© Stéphanie Limongy - Département de l'Aude

Co-organisateur du relais de la flamme olympique dans l'Aude le 16 mai prochain, le Département a révélé, ce mardi 6 février, les noms des 6 relayeurs choisis par la collectivité "pour représenter la diversité du sport et du handisport" sur notre territoire. Ainsi, aux côtés des 100 autres relayeurs audois, Olivia Ruiz, Béatrice Fabre, Isabelle Poursine, Océan Serny, Romain Fantaccino et Gérard Bertrand porteront la flamme, de Gruissan à la Cité de Carcassonne. L'Aude s'apprête ainsi à vivre une grande fête populaire, le jeudi 16 mai. "Une date qui marquera l'Histoire de l'Aude", pour reprendre les mots de la présidente du Département, Hélène Sandragné.

Publié le

une date dont des milliers d’Audois se souviendront comme l’on se souvient d’événements qui ne se reproduisent qu’une fois par génération."

"La date du jeudi 16 mai 2024 marquera l’Histoire de l’Aude, une date dont des milliers d’Audois se souviendront comme l’on se souvient d’événements qui ne se reproduisent qu’une fois par génération. Le passage de la flamme Olympique et Paralympique symbolisera, de façon spectaculaire, notre attachement aux valeurs de l’olympisme. Cet événement médiatique, qui associera de la plus belle des façons l’Aude à Paris 2024, sera aussi l’occasion de donner un coup de projecteur sur nos richesses naturelles, patrimoniales, culturelles, sportives et touristiques." En préambule à l'annonce, ce mardi 6 février, des personnalités "relayeuses" de la flamme olympique dans l'Aude, la présidente du Département, Hélène Sandragné, a tenu à rappeler l'importance et la philosophie de cet évènement pour lequel la collectivité a choisi, au nom de toutes ces raisons, d'être partenaire.

100 relayeurs audois pour accompagner la flamme, de Gruissan à la Cité de Carcassonne

Dans le détail, le parcours du relai de la flamme empruntera 7 "segments", traversant les villes et sites exceptionnels suivants : Narbonne, Gruissan, Limoux, le site des châteaux de Peyrepertuse et Quéribus, Castelnaudary, Lagrasse, pour finir au pied de la Cité de Carcassonne, ville étape. A l’arrivée de la flamme à la Cité, une compagnie de danse contemporaine animera les remparts et la cité médiévale. Une cérémonie marquera la fin de ce parcours audois avec le symbolique allumage d’une vasque olympique. Elle se tiendra sur le parvis de la porte Narbonnaise. 

6 personnalités audoises choisies par le Département

Pour ce faire, 100 relayeurs individuels ont été retenus, parmi les milliers de candidatures envoyées au comité olympique, pour porter la flamme sur une distance de 200 mètres maximum chacun. Au rang desquels 6 personnalités audoises - 3 femmes et 3 hommes - désignées, elles, par le Département pour "représenter la diversité du sport et du handisport audois" :

  • Olivia Ruiz* (chanteuse et auteure). Sur le podium des célébrités audoises, Olivia Ruiz décroche à coup sûr une médaille. "La femme chocolat", originaire de Marseillette a toujours porté haut les couleurs de l’Aude. Fière de ses racines, de ce pays aux deux rugbys, elle aime relever les défis et brille dans différentes disciplines en tant qu’auteure compositrice-interprète, actrice, réalisatrice et romancière française. Elle sait ce qu’est le collectif, à l’image de sa participation au concert de soutien organisé à Carcassonne après les inondations mortelles d’octobre 2018 dans le département. Révélée au grand public en 2002 en participant à la Star Academy, elle poursuit aujourd’hui une carrière en femme libre.
  • Gérard Bertrand (rugby à XV). Difficile de parler de grands vins en Languedoc sans parler de Gérard Bertrand. Après une belle carrière de rugbyman comme troisième ligne et capitaine du Racing club narbonnais puis du Stade français, Gérard Bertrand s’est reconverti en vigneron et négociant. Avec succès ! Celui qui prône "les valeurs de la performance et de l’excellence" est devenu en 30 ans le leader mondial de la biodynamie et du bio pour le vignoble français. Gérard Bertrand est certes un homme de défi mais aussi un amateur de culture. Et cela se traduit par le magnifique festival de jazz proposé chaque année à l’Hospitalet.
  • Béatrice Fabre (ultra-trail). Cette ancienne compétitrice d’escalade et d’ultra-trail, originaire de La Cabanasse, non loin de Font-Romeu, est tombée sous le charme des Corbières et de ses châteaux et a décidé de s’installer dans l’Aude. Amoureuse des activités de pleine nature et de terroir, elle a créé Aude Cathare Évasion, une structure qui fait découvrir le patrimoine médiéval, culturel et gastronomique de l’Aude. Elle est aussi l’organisatrice des Trails Cathares ou du Festi Trail qui fédèrent, à chaque édition, plus de 1000 traileurs.
  • Océan Serny (Jeune sapeur-pompier). Quand les mots engagement, performance sportive et jeunesse prennent tout leur sens. Océan est née dans une famille où tout le monde fait et vit pour le sport. A 16 ans, Océan multiplie les pratiques sportives de glisse, d’athlétisme, de volley, et l’hiver, de ski. Son engagement s’est traduit, dès le plus jeune âge, par son intégration aux Jeunes sapeurs-pompiers. Et pour sa première participation au championnat national du parcours sportif et des épreuves athlétiques à Saint-Etienne, il a décroché la médaille de la première place de la FINAT.
  • Isabelle Poursine (tennis de table). Cette ancienne sportive de haut niveau est très engagée dans la promotion et le développement du tennis de table, sa pratique de prédilection. Depuis 23 ans, elle est présidente de son club et est très engagée au sein du comité de l’Aude de tennis de table et du comité départemental olympique et sportif. Porter la flamme est, pour elle, la réalisation d’un rêve de tout sportif amateur mais aussi la fierté de représenter la MJC, dont elle est également présidente, et qui défend les valeurs du sport et de l’éducation populaire.
  • Romain Fantaccino (cyclisme handisport). Natif de Narbonne et installé à Limoux, Romain est un athlète malvoyant, âgé de 24 ans, et membre du comité handisport de l’Aude. Il intervient dans les écoles et collèges afin de sensibiliser les jeunes au handicap. Il a découvert le tandem, il y a six ans, et s’est lancé le défi de participer aux Jeux paralympiques avec son pilote Christophe Planas. En mars dernier, le duo a ramené une médaille d’argent des Championnats de France sur piste. Très investi dans ses missions, Romain Fantaccino est également l’un des ambassadeurs olympiques et paralympiques du Département de l’Aude.

*dossier en cours de validation par le COJO

Les relayeurs désignés par la Ville de Carcassonne

La Ville de Carcassonne, également partie prenante de l'organisation du relai de la flamme dans l'Aude, a quant à elle désigné 3 personnalités (une 4e est en cours de validation).

  • Estelle Gaspard (jujitsu). Licenciée au Carcassonne Olympique Jujitsu, Estelle décroche son premier titre mondial à 17 ans, en même temps que son Bac S au lycée Paul-Sabatier. S’en suit un palmarès impressionnant : championne du monde jujitsu (- 52kg) en 2023, 2021 et 2019 ; vice-championne du monde en 2022 et championne d’Europe en mai 2022. Estelle a été nommée "sportive de l’année" par la Ligue Occitanie de Judo Jujitsu et participe également activement à l’opération "Itinéraire des champions" à travers la France pour la promotion des valeurs du sport. Elle se dit "fière et honorée de porter la flamme olympique et les valeurs universelles qu’elle symbolise, car le sport est pour moi vecteur de partages et d’émotions".
  • Lina Hamria (karaté). Lina, âgée de 14 ans, évolue au Karaté Carcassonne omnisports Viguier. Championne de France 2022, la jeune combattante qui a débuté à l’âge de 6 ans, est devenue vice-championne de France 2023, catégorie Minimes. Elle a également brillé à l’international en remportant des titres lors de compétitions internationales comme l’Open de Suisse et l’Open du Luxembourg. "Issue d’un quartier prioritaire de la ville, j’ai su malgré les nombreuses difficultés, me faire une place dans le monde du sport, rappelle-t-elle. Ma détermination m’a mené jusqu’au titre de championne. Lever la flamme olympique marque pour moi le commencement d’un rêve d’enfant… celui de participer aux Jeux Olympiques ! J’espère que cet honneur de porter la flamme olympique remettra la lumière sur ma pratique pour que le karaté puisse redevenir sport olympique."
  • Damien Crambes (boccia). Joueur de boccia depuis 2021, ce sport de boule apparenté à la pétanque, d'origine gréco-romaine, est licencié au club TousExAéquo de Carcassonne. Damien a décroché la médaille d’argent aux championnats de France handisport de Boccia 2023 à Orléans. Un vrai sacre après sa médaille d’or au championnat départemental de Boccia des Pyrénées-Orientales et sa 2e place au championnat d’Occitanie 2023. Pour ce champion classé en catégorie BC1 depuis deux ans, 6° au classement national, "porter la flamme olympique dans ma ville de coeur, celle où je vis, celle où je pratique mon sport favori est un immense honneur. Cela me donne l'opportunité de mettre en lumière mon sport et de montrer au monde entier que malgré un fort handicap physique, une personne peut performer au plus haut niveau".

Une grande fête populaire autour du passage de la flamme

Au-delà de l'évènement sportif, le passage de la flamme olympique sera l'occasion d'une grande fête populaire, à travers toute l'Aude. Une multitude de manifestations, démonstrations et autres événements sportifs et culturels se dérouleront, toute la journée, fruits de la mobilisation du tissu associatif sportif mais aussi culturel audois. Dans chaque ville traversée, des animations seront proposées, en amont mais aussi le jour-même.

Le sport dans l'Aude en quelques chiffres
1,5 M€. C’est le montant de l’enveloppe que consacre, chaque année, le Département au sport.
62 000. C’est le nombre de licenciés dans un club audois.
1 200. Soit le nombre de clubs audois qui participent aux compétitions et forment de jeunes champions.

Pour l'histoire... les médaillés audois aux Jeux Olympiques

De nombreux athlètes audois se sont illustrés tout au long de l’histoire des JO et certains ont ramené une médaille.

  • Auguste Giroux, rugby à XV, médaillé d’or en 1900
  • Raoul De Boigne, tir, médaillé de bronze en 1908
  • René Araou, rugby à XV, médaillé d’argent en 1924
  • Etienne Bonnes, rugby à XV, médaillé d’argent en 1924
  • François Clauzel, rugby à XV, médaillé d’argent en 1924
  • Louis Lepatey, rugby à XV, médaillé d’argent en 1924
  • Jo Gonzales, boxeur, médaillé d’argent à Tokyo en 1964 vit à Narbonne
  • Automne Pavia (judo), médaillée de bronze aux JO de Londres en 2012